Michael et Éloi

Comment mon expérience de Brigader m’a-t-elle aidée à monter mon restaurant ?

02/02/2018

Michael et Éloi, deux anciens Brigaders, ont réalisé leur rêve et ouvert leur restaurant ! Ils sont venus partager leur expérience en tant que Brigader mais également nous raconter comment cela leur a permis de se lancer !

Michael, co-fondateur de One Each
Michael, co-fondateur de One Each

Michael, parle-nous de toi et de ton projet.

Je m’appelle Michael, j’ai 39 ans et je suis un ancien banquier en reconversion. J’en avais assez de travailler derrière un ordinateur et souhaitais faire quelque chose de plus inspirant, j’ai donc créé le projet de restaurant solidaire One Each. C’est une société commerciale le midi et une association le soir. Le concept est d’offrir un repas dans un restaurant aux gens qui ne peuvent pas se le permettre.

Le restaurant se trouve à Clichy La Garenne dans une zone d’affaires qui a une activité plus faible le soir. Ainsi, il est ouvert le midi du lundi au vendredi pour les clients et employés de la zone et se transforme en restaurant associatif le soir. Le personnel bénévole accueille aussi bien les habitants des alentours que des personnes en difficulté. À ces derniers, j’offre le couvert pour 1 euro symbolique. Je prévois d’ailleurs d’ouvrir un second restaurant avec ce concept dans un mois à Courbevoie.

Que t’a apportée ton expérience avec Brigad ?

Je suis devenu Brigader il y a plusieurs mois et ai effectué une vingtaine de missions. Le restaurant étant en travaux, j’avais du temps libre et souhaitais faire des extras. Mon but était simple, je souhaitais apprendre auprès d’un maximum d’établissement afin de découvrir des univers différents. Du petit traiteur au grand restaurant et des missions enrichissantes à d’autres plus chaotiques : j’ai fait de tout. Ces dernières sont les missions les plus formatrices car tu apprends énormément de la désorganisation des autres. L’accueil, le management, les cuisines ou encore l’organisation : j’ai sélectionné le bon dans toutes ces expériences-là, cela me sert aujourd’hui dans mon projet.

Avoir de l’expérience et un apport sont les deux critères obligatoires pour un prêt bancaire. Grâce aux missions Brigad que j’ai effectuées, j’ai pu justifier mon expérience auprès de la banque.

Qu’as-tu pensé de ton expérience en tant que Brigader ?

J’ai testé plusieurs applications et, selon moi, Brigad est le service qui respecte le plus ses utilisateurs. Les missions sont payées toutes les semaines contrairement à d’autres applications qui le font en fin de mois, c’est extrêmement important. Respecter ses utilisateurs est le meilleur moyen de les fidéliser. Avant de travailler avec Brigad, je perdais beaucoup de temps à relancer les établissements qui mettaient du temps à me payer. Avec Brigad, tu es réglé une semaine après maximum !

Je suis papa et j’aime être disponible pour mes enfants le weekend, avec Brigad j’ai la liberté de choisir mes horaires. C’est aussi ça l’avantage du travail indépendant ! En travaillant directement avec des établissements, il est plus compliqué de dire non à une proposition d’extra car l’établissement risque de ne plus nous rappeler.

Éloi, fondateur de Roast
Éloi, fondateur de Roast

Et toi Éloi, peux-tu nous parler de toi ?

Je m’appelle Éloi, j’ai 31 ans et travaillais auparavant dans les relations presse. Il y a quelques années, j’ai une l’opportunité de me reconvertir et ai tenu un bistro avec un ami durant 2 ans. J’ai récemment ouvert un restaurant nommé Roast qui décline le poulet à toutes les sauces.

Pourquoi es-tu devenu Brigader ?

Le restaurant a ouvert avec 6 mois de retard, pendant cette période-là j’ai fait appel à Brigad dans un but uniquement financier. Je ne m’attendais pas à tirer autant d’expérience de la quinzaine de missions que j’ai acceptée. J’ai appris le métier de chef de rang, les spécificités des missions traiteur, à prendre mes marques rapidement ou encore à instaurer une relation de confiance avec les établissements. Lorsqu’une mission se passe bien, les établissements n’hésitent pas à te mettre en priorité sur une mission. C’est gratifiant et agréable de revenir dans un univers que tu connais.

Qu’as-tu retiré de ton expérience en tant que Brigader ?

Avec Brigad on peut se former facilement en travaillant sur des missions très différentes. Quand on est en reconversion, ça nous permet de voir si la restauration est un secteur qui nous correspond. Grâce à ces expériences, j’ai découvert beaucoup d’univers différents et m’en suis inspiré dans mon restaurant. J’ai emprunté des codes aux traiteurs pour l’organisation de ma cuisine et de ma salle. Nous ne faisons que 35 couverts mais nous sommes très organisés, chaque personne sait ce qu’il doit faire. Il m’est d’ailleurs arrivé d’inciter un de mes employés à faire des missions Brigad pour qu’il se forme. Pour moi, avoir des expériences Brigad sur son CV est très avantageux.

Le travail indépendant permet de travailler quand on veut en cumulant par exemple un CDD ou une formation. C’est confortable car j’ai mon métier et ma vie : je gère mon emploi du temps.

Merci à Michael et Éloi pour leur temps et leurs mots qui nous ont touché. S’ils t’ont convaincu de devenir Brigader, n’hésite pas à t’inscrire !

Devenir Brigader